Aimee Song

L'histoire

      Aimee Song  – prononcez [Ah-mee] – a vu le jour le 10 Décembre 1986 à Los Angeles, Californie, où elle a grandi. Aujourd’hui trentenaire, elle commence son blog en 2008 alors qu’elle poursuit des études pour devenir architecte d’intérieur. Formée à la prestigieuse Academy of Art University à San Francisco, elle se spécialise dans les salles de bain et les cuisines. Cette passion ne la quitte d’ailleurs pas puisqu’elle continue d’exercer son métier d’architecte d’intérieur en dépit de l’important succès de son blog. De fait, elle entendait au départ faire un blog de design intérieur. C’est ensuite au vu des retours très positifs sur ses tenues qu’elle change de cap pour réorienter Song of Style vers la mode.

En plus de son blog, Aimee et sa non moins célèbre soeur Dani sont à la tete de Two Songs, une marque et un eshop en ligne

Des choix avisés

Elle fait partie des premières à se lancer dans le blogging qui fait de timides débuts à l’époque. Une amie lui sert alors de photographe. Aujourd’hui, son blog accueille 2 millions de visiteurs par mois et elle compte pas moins de 2,2 millions d’abonnés sur intagram.

Elle est également pionnière de par la diversité de son blog. C’est aujourd’hui monnaie courante que les blogueuses partagent plus que leur simple pendrie….Aimee s’y est mise très tot. Dès le départ elle image son blog comme une plateforme de partage pour faire découvrir son esthétique personnelle en matière de décoration intérieure, mais aussi ses inspirations,  ses bonnes adresses, ses voyages, de la déco et bien évidemment son style et ses conseils beauté.

Comment se structure son travail ? En raison de ses obligations professionnelles en tant qu’architecte d’intérieur, elle doit faire des choix quant aux projets auxquels elle peut se consacrer sur son temps libre. À cet égard, son éthique est simple, elle ne choisit que des projets auxquels elle croit réellement. Il faut dire aussi que c’est son image qui est affectée par ses collaborations. Ensuite, explique Aimee,  elle essaye d’avoir un développement cohérent, c’est à dire ne pas aller chez le concurrent par exemple. Cette pertinence et cette authenticité lui ont valu de signer le second contrat le plus juteux jamais proposé à une influenceuse. En effet, l’an dernier elle est devenue l’ambassadrice digitale de la marque Laura Mercier. C’est la première fois que la marque s’associer à une bloggeuse pour la représenter et c’est un choix qui ne nous étonne pas.

En effet, Aimee est plus qu’une jolie fille présentant une image lisse pouvant séduire plus d’une marque. Elle a le sens des affaires. Outre son cabinet de design, ses collaborations * et ses nombreuses couvertures de magazines, elle diversifie ses revenus encore en participant à des inaugurations de boutique, avec sa ligne de bijoux Song of Style Jewelry, la marque qu’elle partage avec sa soeur Dani et enfin les revenus de la vente de son livre.

*True Religion, Formula X pour une collection de vernis nude, Lacoste, Bloomingdales sur une ligne de bracelets, For All Mankind sur la collection Dreaming in Blue, Levis, Piperlime, Macy’s, Fossil, Levi’s…

Song of Style x Laura Mercier :

Estimé à 500,000 $ le partenariat n’est pas seulement important en termes financiers mais aussi dans ce qu’il implique. Annoncé sur Instagram, ce partenariat consiste à animer la marque de cosmétiques sur les plateformes digitales. C’est-à-dire ? C’est à dire qu’Aimee va créer poster du contenu en lien avec Laura Mercier aussi bien sur son blog et son compte Instagram mais aussi participer à des événements de la marque, créer des vidéos en collaboration, le tout pour faire en sorte de maximiser l’engagement client vis-à-vis de la marque. Il s’agit en somme de rendre Laura Mercier désirable auprès de ses abonnées qui sont certainement une cible client que la marque souhaite conquérir.

Si rien n’empêche la jeune influence de contracter d’autres partenariats dans le même temps – au contraire, Laura Mercier l’encourage – encore une fois c’est sa loyauté qui plait comme l’a confié Nancy Bernardini, PDG de Gurwitch Products, affilié à Laura Mercier. Aussi, il est certain qu’Aimee fera le choix avisé de donner la primauté à la marque de cosmétique pour veiller à préserver cette relation de qualité.

À ce propos, il est de plus en plus courant que les marques de cosmétiques fassent appel à des influences. On pense à Clinique qui s’est offert les services de Tavi Gevinson et Margaret Zhang, à Kristina Bazan du blog Kayture qui s’est associé avec L’Oréal ou encore à la non moins célèbre Chiara Ferragni devenue le nouveau visage de Pantene. Si quelques années auparavant un vent de panique a soufflé sur la bloggosphère, qui semblait alors épuisée, être arrivée au bout de ses possibilité et de ses opportunités, détrônée par les youtubeurs, l’inquiétude est aujourd’hui loin derrière. Que l’on songe aux nombreux partenariats de sponsoring, aux couvertures de magazine – Glamour a été le premier à mettre une bloggeuse en couverture et c’était osé à l’époque – ou encore au dernier défini Dolce & Gabanna qui marquera longtemps les esprits…le blogging est indiscutablement animé d’un nouveau souffle et semble aujourd’hui inépuisable.

“It’s a passion project and not about chasing money. I’m a believer in the adage that if you do what you love, the money will follow.” Aimee Song

On aime :

Laura Mercier sponsored post

  • Sponsored : On aime qu’elle assume pleinement les posts sponsorisés. C’est une chose que faisait Negin au départ sur son blog mais il faut dire que la comparison s’arrête là car Negin ne travaille pas vraiment son blog qu’elle a délaissé hormis quelques articles ponctuels. Pour en revenir à Aimee, on a l’impression qu’elle se montre honnête et qu’elle n’essaye pas de nous faire acheter à tout prix, ce qui par ailleurs serait en décalage avec l’éthique qu’elle s’efforce de véhiculer.
  • Positive Energy : Toujours souriante, elle a beaucoup d’énergie et c’est plaisant.
    • Chic : Aimee a un style toujours très féminin très effortless chic. On s’imagine aisément porter ses tenues au travail ou dans la vie de tous les jours. Vanity Fair l’a nommée par ailleurs parmi sa liste des femmes les mieux habillées. Son secret ? Elle privilégie la qualité, la sobriété, les vêtements bien coupés, les coupes fluides, les couleurs chaudes, les blouses féminines. Le tout est un mix and match d’inspirations, toujours avec une forte influence californienne.
  • Son compte Instagram, forcément : on sent vraiment l’esprit californien, entre les palmiers, les tons chauds des photos et des tenues, les matières fluide des blouses…on sent le soleil et on rêverait d’y etre. Mais aussi son blog qui est un des plus structurés et parmi ceux qui proposent un véritable contenu.

Sur Instagram, elle utilise simplement son téléphone et avoue limiter l’utilisation des filtres. À choisir, elle préfère cependant Ludwig et Alden mais jamais entièrement [on peut réduire l’intensité du filtre sur Instagram]. Elle prête beaucoup d’attention au décor plus encore qu’à la tenue. Il s’agit de créer une atmosphère.

Pour quelqu’un qui voudrait prendre de jolies photo, elle conseille de profiter des formations disponibles sur internet pour s’initier un minimum à cet art. Si l’objectif est plutôt de conquérir des abonnés, Aimee suggère de réfléchir à la marque qu’on veut créer, de définir ses objectifs.

Capture Your Style

Aimee Song est une des blogueuses les plus influentes de la planète, en témoigne sa nomination parmi les 30 personnalités de moins 30 ans à suivre de près selon Forbes. Présente sur une multitude de plateformes, elle a réussi à captiver son public et à garder son attention avec un story telling bien maitrisé et un art de la photo au sommet. Mais si l’on tente ici de comprendre globalement les facteurs de ce succès, il faut noter que l’esthétique tient une place majeure comme dans beaucoup d’autres success stories (ndlr. Sophia Amoruso). Aimee l’a bien compris et c’est ainsi qu’est né Capture Your Style,  publié en 2016, qui lui a valu de figurer encore parmi les best sellers du NY Times.

Aimee raconte qu’à chaque fois qu’elle se voyait demander comment elle prenait de si jolies photos, le travail sous jacent était si grand à vrai dire qu’elle avait le sentiment d’écrire un livre en répondant….et pourquoi pas en faire un livre ?

Je dois admettre que j’étais sceptique quant à ce livre, attribuant le succès de Capture Your Style sans doute à l’aura déjà existante d’Aimee. Cependant, l’extrait publié sur son site m’a rapidement fait changer d’avis tant il y a des points auxquels je n’aurais jamais pensé comme connaitre sa destination et regarder des photos avant de partir pour prévoir ses tenues, non seulement par souci de tranquillité d’esprit mais aussi pour prévoir que cela ressorte bien sur la photo. De même, j’aurais eu tendance à penser qu’un paysage seul est plus majestueux tandis qu’Aimee explique que c’est le contraste avec la taille humaine qui fait ressortir la grandeur du lieu dans tous les sens du terme. Notez cependant que le livre est uniquement disponible en anglais actuellement .

Capture Your Style
Elle sait prendre des photos, elle en a fait un business et un livre.

Organisé en catégories Lifestyle [mode, food, décoration d’intérieur] le livre révèle le secret d’Aimee pour conquérir ses millions de followers grace à un fil Instagram savamment maitrisé, du choix des filtres en passant par le contenu jusqu’au message délivré par les photos.

Two Songs

Two Songs

Sur leur site, les deux soeurs expliquent leur démarche (‘About Us’) : elles déplorent l’envers de la fast fashion, expliquant que l’offre de pièces mode à bas prix a un cout en définitive; souvent ce sont des pièces de mauvaise qualité fabriquées dans des conditions déplorables pour les ouvriers. Aussi, elles ont voulu proposer des pièces modes basiques à posséder dans sa garde robe d’après elles mais en respectant une démarche éthique : chacun de leur vêtements est imaginé, conçu et assemblé à Los Angeles dans des conditions de travail adéquates. Le style de Two Songs est assez ambivalent puisque des chemisiers très féminins y côtoient des t-shirt et des sweats imprimés assez edgy. C’est véritablement la rencontre entre le style d’Aimee et celui de Dani, le tout animé par leurs inspirations californiennes.

Elle a une approche de la mode très terre à terre. Loin d’être happée par les sirènes de la célébrité, elle reste prudente dans ses investissements mode. Si elle qui en a les moyens, et de loin, parvient à s’en tenir à cette rigueur, il faut que nous prenions exemple sur elle. Aimee explique que si elle ne peut pas se permettre une pièce, elle va en trouver une ressemblante et à défaut, elle la fera elle même. Cet esprit do it yourself semble s’être quelque peu perdu récemment dans la mode. Tout est disponible et souvent à bas prix. LEs marques se multiplient proposant toujours plus de nouvelles pièces si bien qu’on a perdu le réflexe de créer des pièces uniques soi meme. D’après Aimee, il est même plus judicieux de s’imposer un budget car cela impose de vraiment penser sa tenue au contraire du cas où l’on peut tout se permettre….et n’importe quoi ? Elle n’investit beaucoup que dans des pièces comme son Céline qu’elle confie avoir bien amorti depuis.

Très influencée par l’éthique de ses parents, elle a une culture du travail et sait que tout se mérite et a un cout plus qu’un prix :

“I grew up in Los Angeles and both of my parents worked for what we had. I don’t ever really switch off unless I’m hanging out with my grandmother, who’s visiting me right now from Korea. Because I have two jobs it’s tough to have much of a personal life but that’s something I chose. It helps having an understanding boyfriend. Blogging has taken over my life, but I feel like I’m living every day to the fullest because I’m doing what I love.”

Le t-shirt phare, copié depuis par bcp de marques (on le retrouve chez Pull and Bear par exemple)

Ce t-shirt est un hommage à la mère d’une amie, décédée du cancer du sein. 50% des profits sont par ailleurs reversés à la fondation de lutte contre le cancer du sein (Breast Cancer Foundation). Aussi, Aimee a déploré sur sa page Facebook que cette démarche au départ bienveillante soit avidement copiée.  On le préfère en rose ou en blanc mais il est actuellement sold out dans ces coloris. Une bloggeuse engagée
Une grande générosité et une popularité utilisée à bon escient : En tant que bloggeuse/influenceuse Aimee a la chance de beaucoup voyager, mais contrairement à ses comparses qui semblent s’enfermer dans le monde aseptisé des hotels de luxe, Aimee découvre le monde. Son voyage en Inde en particulier a beaucoup contribué à éveiller  sa conscience des enjeux actuels. Elle constate le manque d’accès à l’eau pour une grande partie de la population et veut aider. Aussi, pour son 30ème anniversaire, elle entreprend de lancer une campagne pour récolter 30,000 $ au profit de Charity Water [pour l’Inde]. Depuis, il me semble avoir lu qu’elle a ramassé encore près de 80K pour de l’eau pour un village en Ethiopie avec Charity Waters.

I recently took a trip to India where I saw some of the most beautiful scenery that I’ve ever seen, but I also found out that unfortunately India isn’t all pink palaces and delicious food. My eyes were truly opened to the kind of struggles people face each day with things that you and I never have to worry about, like having clean drinking water. Aimee Song

Watch my announcement video here:

On aime aussi :

  • De par ses racines coréennes, elle apporte de la diversité dans la définition de la beauté. Elle permet à un grand nombre de jeunes filles de s’identifier à un modèle qui leur ressemble, ce qui lui manquait personnellement étant plus jeune.
  • Elle mixe les pièces de créateurs avec des vêtements tout à fait abordables; du moins ce sont des pièces assez simples pour qu’on puisse trouver un équivalent sans se sentir lésé.

À vrai dire, c’est ce qui a fait sa force dès le début. Elle le comprend bien, les influenceurs sont appréciés du public car ce sont des « gens normaux » auxquels on s’identifie plus aisément. Aimee interprète d’ailleurs de manière très attendrissante ses collaborations comme une approbation, le signe que son opinion a de l’importance. Mais n’est-ce pas plutôt un opportunisme de la part des marques qui trouvent là le moyen de conquérir une cible particulière qu’ils ne parvenaient pas à atteindre ou encore le moyens de changer leur image en surfant sur l’aura digitale et très jeune qui entoure les influenceurs ? C’est un business après tout et pas une affaire de sentiments.

  • Ses conseils pour un dressing de rêve si on n’a pas les moyens de Carrie Bradshaw : 

1. N’importe quelle pièce peut être transformée en dressing.

2. Organisez vos vêtements par saison.

3. Vous pouvez donner l’impression d’étagères construites à même le mur grâce à de grandes armoires et surtout n’hésitez pas à styliser le tout : une simple armoire Ikea blanche peut avoir une toute autre allure si on remplace ses poignées par des dorures pour un look toujours chic.

Enfin, Aimee conseille de veiller à ce que vos pièces préférées soient toujours accessibles. On nuancera  ici si l’on peut se permettre, en privilégiant la visibilité sur toutes les pièces de son dressing pour vraiment avoir le choix de composer une tenue adéquate et pour varier les plaisirs.

  • Sa franchise : chez Aimee, pas de langue de bois et pas de secrets. Comme beaucoup d’autres, elle a un manager qui s’occupe de gérer le business généré par son blog. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Elle se rappelle encore de ses débuts où, naïvement, elle acceptait de travailler pour une marque sans être rémunérée aveuglée par les échantillons gratuits. Avis aux jeunes bloggeurs. Elle évoque également la communauté des influenceurs qui n’est pas aussi friendly que ce qu’on aimerait bien croire. Aujourd’hui, elle confie faire la différence entre ses véritables amis et ceux qui se rapprochent d’elle pour gagner en popularité. Comme dans tout travail, il faut se montrer prudent et méfiant.

SOCIAL MEDIA

SOURCES

http://chloefashionlifestyle.com/kristina-bazan-aimee-song-rentrent-dans-le-classement-forbes-30-under-30http://fashionista.com/2013/05/song-of-styles-aimee-song-on-keeping-her-day-job-and-getting-burned-by-competitive-bloggershttp://en.gentlemonster.com/collaboration/songofstyle/http://www.whowhatwear.co.uk/how-to-take-good-iphone-pictures/slide3https://www.businessoffashion.com/community/people/aimee-song☆https://www.thedesignnetwork.com/episodes/house-trip-with-leah-mary-aimee-of-song-of-style/http://www.songofstyle.comhttps://www.instagram.com/songofstyle/https://www.facebook.com/pg/SongOfStyle/posts/?ref=page_internalhttps://www.twosongs.com/products/new-rose-tits-tee?variant=37057836622☆http://chloefashionlifestyle.com/aimee-de-song-of-style-cree-une-collection-de-vernis-pour-formula-x/☆http://yoyokulala.com/lifestyle/conversations-aimee-song-singapore-food/☆http://www.fashionschooldaily.com/index.php/2014/10/29/michael-kors-x-macys-x-song-of-style/☆http://stylecaster.com/aimee-song-closet/☆http://fashionista.com/2013/05/song-of-styles-aimee-song-on-keeping-her-day-job-and-getting-burned-by-competitive-bloggers☆http://www.mydomaine.com/aimee-song-los-angeles-guide/slide6☆http://www.huffingtonpost.com/2014/05/15/aimee-song-blog_n_5325229.html☆http://coveteur.com/2017/03/02/aimee-song-bloggers-influencers-fashion-week/http://fashion.telegraph.co.uk/columns/ellie-pithers/TMG10012225/Whos-That-Girl-Aimee-Song.htmlhttp://www.refinery29.com/2016/09/123988/instagram-star-tips-song-of-style-aimee-song☆http://www.kryzuy.com/song-of-style-in-the-ph/☆https://blog.modcloth.com/lifestyle/bom-song-of-style/☆http://www.influenth.com/aimee-song-blogueuse-aux-4-millions-de-followers/☆http://www.hollywoodreporter.com/news/laura-mercier-signs-song-style-883554☆http://www.byrdie.co.uk/instagram-beauty-tricks-la-2016☆http://www.billionaire.com/interviews/624/aimee-song-interview-world-wide-wardrobe ☆