Nima Benati

Qui est Nima Benati ? A seulement 25ans, cette jeune italienne originaire de Bologne signe la campagne SS17 de Dolce & Gabanna. Si la campagne, comme les précédentes, s’inscrit dans l’héritage profondément italien de la marque, Nima apporte au mouvement un effet dramatique et une touche de surréalisme.

Pour préparer ce shooting, Nima s’est rendue dans la plus célèbre fabrique italienne de Limoncello afin d’apprendre comment cette liqueur est produite, demandant par la suite aux modèles de reproduire les mêmes poses qu’un fermier à chaque étape du processus de production : de la récolte des citrons à l’épluchure…le tout habillé en D&G. Le défi est relevé : entre réalisme et photographie de mode, les clichés reproduisent un mouvement naturel tout en nous plongeant dans un imaginaire merveilleux.

Son esthétique est reconnaissable, témoignant d’une attention aux détails et d’une véritable passion pour la couleur; mais surtout c’est un hommage à l’univers brillant des magazines, à cette apogée de faste et de luxe qu’a un jour connu le papier glacé.

C’est ce même univers qu’on retrouve sur son compte Instagram. Amoureuse des voyages, Nima se met en scène, comme ses modèles, dans une atmosphère colorée, chaude et luxueuse…une vraie dolce vita à l’italienne ! Mais à ne pas s’y méprendre, Nima Benati doit tout à son talent. Jolie et populaire sur les réseaux sociaux, elle ne doit pas moins faire ses preuves face aux clients : travailler sur des moodboards, présenter de nouvelles idées, coller aux budgets…

Une photographe prometteuse

MARIO_TESTINO_LOUISE_PEDERSEN_AND_ADAM_SENN_GUCCI_LOS_ANGELES_2002Elle est introduite à la photographie de mode en 2003, alors qu’elle feuillette un magazine. Elle y découvre la campagne Gucci par Mario Testino (ci-contre), à la fois choquée et fascinée, à 10ans, par la sensualité qui se dégage de la photographie. Elle sait reconnaitre dans cette scénographie la beauté et le génie de l’iconique Mario Testino. Tout, du maquillage aux vêtements, en passant les poses et l’éclairage l’interpelle : elle sait dès lors qu’elle veut faire partie de ce monde, confie-t-elle à The Coveteur.

Si elle ne sait pas tout de suite comment, elle débute très tôt la photographie. Adolescente, elle photographie sa meilleure amie qui la pousse alors à partager ses clichés sur Facebook. Une communauté se crée : de plus en plus de filles lui demandent de la photographier. Le temps d’un shooting, Nima en fait des modèles. Elle s’occupe de tout : la scénographie, le maquillage, la coiffure… À travers l’objectif, Nima donne naissance à tout un univers qu’elle fantasme depuis l’enfance.

Elle ne commence à travailler dans le milieu de la mode qu’en 2010, mais on peut retrouver déjà sur son site internet plusieurs collaborations prestigieuses : Maybelline New-York, Gigi Hadid pour Maybelline, Tom Ford, Puma, et surtout une pléthore de marques italiennes.  Si elle se dit la plus fière de sa collaboration avec D&G, elle rêve de d’une rencontre entre sa démesure et le sexy de Versace ou le romantisme de Miu Miu.

Nima Benati, Emerging Photographer

 

Ce n’est pas encore la consécration, mais déjà on sent poindre le talent qui va bousculer la planète mode. Cet été, elle se voit d’ailleurs remettre le prix du photographe émergent, en présence de Naomi Campbell. D’autres campagnes pour Dolce&Gabbana attendent également d’être dévoilées. Affaire à suivre.

Aperçu.
dolcegabbana
Toute la campagne Dolce&Gabanna ici