🌹 Rouje by Jeanne Damas

Les femmes françaises ne réfléchissent pas vraiment à leur look. Elles veulent tout simplement être belles sans se soucier d’être ou pas des fashionistas.

Jeanne Damas, c’est l’archétype de la parisienne à qui tout semble réussir, naturellement. Jolie, talentueuse, elle est un peu de tout…un peu mannequin, un peu comédienne, un peu influenceuse, anciennement blogueuse, it girl… Mais aujourd’hui c’est Jeanne Damas la créatrice que l’on vous présente.

Longtemps, elle a parlé de son envie de créer, alors tout naturellement Rouje est né. Sa marque, elle se refuse à la mettre à son nom parce qu’elle n’est pas seule, c’est des collaborateurs, des amis dirait-elle plutôt, qui l’aident à la construire.

Son entourage professionnel ? Nathalie Dumeix, styliste de la marque, qu’elle connait depuis toujours [sa boutique côtoyait le restaurant des parents de Jeanne, à Paris]; ou encore Jerôme Bosselier, son associé, également derrière Swildens.

Mais Rouje se rêve en communauté autour de Jeanne, de son style effortless chic. Rouje, c’est tout ce qu’elle aime, tout ce qu’elle est. Mais pourquoi « Rouje » ? Le rouge c’est sa bouche carmin, sa signature. Le « j » c’est pour Jeanne.

L’idéal, c’est d’aller à la rencontre de Jeanne avant de découvrir les plus belles pièces de sa collection Automne-Hiver 2017-18. L’hiver dernier, Vogue disait de la marque qu’elle dessinait  « une french girl décontractée, naturelle, et faussement ingénue ». Si l’esprit rétro et parisien reste présent, que nous réserve Jeanne Damas pour cet hiver ? Aperçu.

Un vestiaire féminin, privilégiant les coupes et les belles matières. Des talons, toujours. Rouje réussit à se réinventer encore cette saison avec des pièces pourtant intemporelles, simples, mais à l’identité forte. Fortement Damas.

Pour compléter ce look, rien de tel qu’un teint frais, naturel et peut-être un rouge à lèvres? Jeanne Damas vous conseillera le Russian Red ou le Ruby Woo de chez M.A.C. Et pour finir d’accessoiriser, inutile de chercher très loin, Louise Damas, la soeur de Jeanne crée des bijoux inspirés de la littérature qu’on peut retrouver sur son e-shop éponyme.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.