Tu veux rire ?

« Bienvenue dans l’asile psychiatrique à ciel ouvert le mieux habillé du monde. »

          La mode est un milieu qui jongle paradoxalement entre surexposition et secrets. S’amusant à se mettre en scène, sans ne jamais rien laisser transparaitre. C’est un ballet qui aurait commencé avant l’arrivée du public et dont seuls les danseurs ont le secret de l’intrigue.

Tout le monde semble connaitre, être connu, tout savoir et faire quelque chose d’important. D’innombrables clichés montrent des gens superbes et souriants, courant les événements les plus fantasques et les plus sélect de la capitale, que sait on d’eux?

En réalité, une infinité de questions persistent pour nous : qui sont-ils ? que font-ils ? comment en sont-ils arrivés là ? sont-ils sympathiques ? drôles ? tyranniques ? riches ? superficiels ? hypocrites ? (…)  On s’interroge, on spécule.

Pour l’observateur étranger, les codes sont flous, difficiles à déchiffrer et chaque anecdote rapportée par un ami devenu membre de cette industrie est reçue comme un précieux sésame, une clé pour percer le mystère de la mode, de son fonctionnement, de ses règles tacites, de ses hommes et ses femmes supposément prêts à tout pour une place en front row.

Vous l’aurez compris, pour devenir membre, il faut être membre. Mais tout le monde n’a pas un proche infiltré dans les open space les plus chic de Paris. Alors comment savoir ? Fort heureusement, Loïc Prigent fait partie des rares privilégiés de l’industrie à nous inviter dans les coulisses. Avec beaucoup d’humour et de bienveillance, M. Prigent rapporte sur son compte Twitter les propos picorés çà et là, dans les studios photo ou aux abords des défilés.

Bien loin de décrier le milieu, il nous en offre une caricature attachante, voire rassurante pour certains, comme il l’explique très bien lui-même dans une (excellente) interview accordée à Brain Magazine : Et merde quoi, on a besoin d’être futile !

EXTRAITS : 

prigent2.jpg

Suivi par plus de 400,000 abonnés (411 k pour les initiés), ce Twitter hilarant est un carton !

Si bien que les plus belles phrases ont été compilées dans un recueil intitulé J’adore la mode mais c’est tout ce que je déteste, disponible aux éditions Grasset.

Jugez par vous même dans ces extraits recueillis par Madame (Le Figaro) ou Marie Claire. 😂😂

 

 

L’homme, en bref : 

         Journaliste et documentariste de mode, Loïc Prigent est révélé au grand public en 2005 lorsqu’il réaliste pour Arte le documentaire Signé Chanel, produit par Mademoiselle Agnès. Fort de ce succès, il lance sa propre société de production deux ans plus tard et en 2008, il fait de nouveau parler de lui avec la série de documentaires intitulés Le jour d’avant, dans lesquels il s’infiltre dans les coulisses des grandes maisons pour filmer la préparation d’un défilé de Haute Couture. Cette année, on le retrouvait dans Stupéfiant ! le magazine culturel présenté par Léa Salamé, sur France 2.